Une reconnaissance Nationale du BEC par le monde sportif

Le jeudi 29 novembre, à la Maison du Sport Français à Paris qui est également le siège du Comité National Olympique du Sport Français (CNOSF), s’est déroulée la cérémonie de la remise des prix nationaux du Fair Play « Les IRIS du SPORT » 2018. Cette cérémonie fut organisée par l’Association Française pour un Sport sans Violence et pour le Fair Play (ASFVFP). Le BEC a été distingué et a reçu le prix « Colette Besson ». Une nombreuse assistance de dirigeants sportifs et d’athlètes était réunie dans l’amphithéâtre Nelson Paillou.

Dans sa présentation, le Maître de cérémonie, Daniel Mangeas, ex-speaker sur le Tour de France, a rappelé que le BEC, créé en 1897, était le plus ancien des Clubs Universitaires Français. Il vient de fêter ses 120 ans mais également les cinquante ans de la Médaille d’or de Colette Besson, licenciée au BEC, sur 400 m, en athlétisme lors des Jeux Olympiques de Mexico en 1968. Il a rappelé également le rôle joué par Nelson Paillou dans le sport Français, secrétaire général du BEC pendant près de 40 ans, créateur de la section handball du BEC en 1942, Professeur agrégé de lettres, Président du CNOSF de 1982 à 1993, qui fut à l’origine de la création de l’AFSVFP, présidée par Fernand Sastre, Président de la Fédération Française de Football à l’époque.

Guy Doumeingts, Président du BEC, a reçu le trophée des mains d’Alain Braun, ancien Président de l’UNCU (Union Nationale des Clubs Universitaires), grand ami du BEC, ainsi que le diplôme des mains de Stéphanie Noguès, fille de Colette Besson. Le speaker a demandé à la salle de se lever à la mémoire de Colette Besson, moment de recueillement émouvant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *