Athlétisme : Bilan hivernal 2017

« Non, non, non, le BEC n’est pas mort… »

 

                S’il est un slogan qui convient le mieux à la section Athlétisme du BEC, c’est bien le refrain de cette fameuse chanson que scandaient les sportifs pendant l’âge d’or du BEC !

                La saison hivernale s’achève à peine et l’heure est au bilan : piste, salle, cross, cet hiver les bécistes se sont illustrés sur tous les fronts !

                Côté piste la saison avait bien débuté puisque l’équipe des cadets avait brillamment obtenu sa qualification pour la phase finale des championnats de France par équipe à Blois (41). Les cadets, emmenés par Clément Ducos, deuxièmes au bilan national, n’ont pas pu défendre correctement leurs chances puisque Clément a dû quitter ses camarades pour les impératifs d’un voyage scolaire. Ils finiront onzièmes de la compétition. Dans un coin de leur tête, le titre reste un objectif pour la rentrée prochaine, puisque la plupart d’entre eux n’est que cadet première année !

                Les labours ne connaissent pas le même succès que les pistards chez les bécistes. Bien qu’en retrait par rapport aux années précédentes, les résultats sont plus qu’encourageants, puisqu’une sociétaire du club a réussi à se faufiler jusqu’en phase finale des championnats de France qui se sont tenus à Plouay en Bretagne !

                Quant à la saison indoor, elle a pour coutume de nous donner un avant-goût de la saison estivale. En observant les résultats de la salle, on peut espérer que l’été nous réserve de bien belles choses. Ainsi, lors des championnats de Gironde, les diables rouges ont remporté 6 médailles d’or, autant d’argent et 5 de bronze. Au niveau au-dessus, lors des championnats de Nouvelle-Aquitaine, les bécistes reviendront à la maison avec une médaille d’or (Oumar Ba, 800m master) et 2 d’argent (Héloïse Bousquet, 400m cadette ; Florian Guilleux, perche junior masculin).

La jeunesse béciste qui n’entendait pas s’arrêter en si bon chemin, et puisqu’il paraît que les relais sont une tradition sur nos terres, s’était aussi emparée du record de Nouvelle Aquitaine de relais 4x200m junior, espoir, senior (rien que ça) en 1’32″47. Une performance que nos juniors amélioreront (1’32″34) lors de la phase finale des championnats de France cadets/juniors à Val de Reuil (76). Le relais béciste terminera à la 8e place et perdra ses records, qu’il a en tête de reconquérir aussi tôt que se représentera l’occasion !

Toujours sur la phase finale des championnats de France, nous ne manquerons pas l’occasion de citer Oumar Ba qui nous reviendra de Nantes (44) avec une belle médaille de bronze autour du cou, qu’il a glanée sur le 400m master !

Et comment ne pas évoquer ce diable de Clément Ducos ? Arrivé aux championnats de France avec l’avant-dernière performance des engagés sur 60m haies cadet, Clément a su prendre les échéances les unes après les autres et se sublimer jusqu’en finale où il remportera une superbe médaille de bronze. Pour apprécier la performance de notre international sur 400 m haies, notons que les deux athlètes qui précèdent Clément sur le podium sont tous deux des spécialistes des haies hautes, mais aussi les deux meilleurs performeurs mondiaux de la discipline de leur catégorie ! Avec la performance accomplie (7″99) Clément devient le 22e meilleur performeur mondial de sa catégorie sur 60m haies, il battra par la même occasion le record de Gironde qui avait… 30 ans ! Pour couronner le tout, Clément Ducos a été élu athlète de l’année 2017 par le comité de Gironde d’athlétisme !

C.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *