Walters du sport

Walters du sport

Nominé à La Réole comme le meilleur dirigeant (amateur) de l’année.

Ci-dessous son allocution :

C’est pour moi beaucoup de plaisir de recevoir cette distinction. Elle complète le prix « Nelson Paillou » et surtout la médaille d’or reçue à titre professionnel. Cette récompense je n’y ai jamais beaucoup  rêvé, car oeuvrer  depuis 76 ans dans le même club démontre les qualités de cette association sportive  plus que centenaire.

         En effet, Le BEC est un club à part, assez exceptionnel, plein de gaité et de liberté. Le sport y est considéré comme un plaisir, une joie de vivre, de détente et surtout d’amitié. La promotion sociale étant notre priorité  Important, bien sûr avec actuellement plus de 2.500 licenciés, 18 sections et soutenus régulièrement par 1 200 anciens.

 1er grand club provincial après la guerre, il n’a pu s’adapter à l’évolution économique. Il a périclité le jour où les étudiants ont disposé d’une voiture ( 1964) Ce jour là  de nombreux sportifs venant faire leurs études à Bordeaux    sont restés fidèles à  leur club, les meilleurs ne résistant pas aux sirènes financières.

Aussi, difficile de lutter dans la cour « des riches ». Désolant, peut-être  réconfortant  surement !

Le BEC représente encore un ilot de liberté, d’air pur, de joie de vivre devenus si rares dans le monde actuel. Il est encore l’image du vrai club amateur. Ainsi, cette soirée qui se déroule dans la salle Colette Besson, médaillée olympique béciste à côté du stade Jean Pierre Astorgis, ancien maire de La Réole et  footballeur au BEC témoigne de  notre  passé glorieux .

 Aussi, je continue avec le même enthousiasme à participer à la vie de ce grand club si cher à mon coeur.   

Jacques Coulaud    – Président section Tennis

Trésorier des Anciens et Amis du BEC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *