TENNIS : Nouvelle victoire de l’équipe de tennis masculine!

Nouvelle victoire de l’équipe de tennis masculine!

 

                Décidemment, l’air pur du bassin d’Arcachon est salutaire à l’équipe de tennis béciste.

                Après sa première victoire, le 22 novembre au Cap-Ferret, elle se déplaçait  dimanche dernier, à Gujan Mestras.

                Club important, sur la route des lacs avec des infrastructures magnifiques ( une dizaines de courts extérieurs et  des terrains couverts)  a faire pâlir de jalousie  notre section si démunie  !!!

                Heureusement que nos jeunes gardent le moral , asseyant de palier les difficultés actuelles par une volonté farouche ou l’amitié prédomine.

                Elle s’annonçait bien difficile, cette rencontre face à  des « barbots » ( c’est comme cela que l’on nomme les gars du bassin !). Tous nos joueurs affrontaient des adversaires mieux classés qu’eux!

                Aussi, cette victoire sur le score de 3 à 2  est importante  surtout dans le contexte actuel.

                Les 3 simples ont été remportés souvent difficilement mais la pugnacité  de nos joueurs a fait la différence. 

                Wilfrid Brunelle notre n° 1 a battu un 15/2 en 2 sets. Victoire de l’intelligence  face   à un excellent joueur dont la qualité première est « vitesse et précipitation »Â Â 

                Bravo Pierre, capitaine courageux. Très appliqué face à un jeune joueur très doué et mieux classé que lui 15/3  Superbe : victoire en 2 sets  .

                 De même Safoune Dalleh  s’est baladé  6.2 et 6.3 tout en réalisant une perf intéressante. 

                Double perdu de peu. A noter, l’arrivée au club d’un sympathique argentin Vazquez Federico.  Il va très vite s’intégrer à sa nouvelle équipe tout en nous faisant déguster les spécialités de son pays dans le restaurant où il travaille, dans le quartier de la victoire.

                Ces premières rencontres  sont très encourageantes . C’est la victoire  d’un groupe de jeunes, qui dans l’adversité, n’a pas voulu baisser les bras ( .ou les raquettes).

 

                A nouveau un grand merci à Pierre Soubeyras, capitaine emblématique et valeureux  

                Jacques Coulaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *